La formation est l’avenir de l’emploi

L’emploi des jeunes fait partie des grandes missions pour la société de demain. C’est une utilité sociale, car des jeunes qui ne s’intègrent pas au marché du travail ne pourront pas devenir indépendants. Le potentiel de création d’emploi dans cette branche est donc assez conséquent.

Le Contrat Unique d’Insertion (CUI) : un contrat pour rentrer dans la vie active

Plusieurs contrats ont été proposé pour pallier aux problèmes de la précarité du travail dans tous les secteurs, donc le CUI. L’intérêt de ce contrat est double: l’employeur perçoit une aide financière et le jeune reçoit une mission rémunérée. C’est comme cela qu’il va apprendre le travail. Ce contrat permet donc de franchir un cap tabou jusqu’à aujourd’hui: réduire le coût du travail. Le jeune a alors une formation au niveau régional et peut se préparer à obtenir un emploi dans son futur, le tout pour une durée pouvant aller de 6 mois à 2 ans. La durée maximale d’un tel contrat étant de 2 ans prolongements inclus, le jeune peut bénéficier d’un contrat à durée indéterminée, pour obtenir un emploi plus tourné vers l’avenir.

Ce sont donc des contrats tournés vers les métiers, dans la région, et qui ont une vocation sociale. Cependant, pour le jeunes en particulier, il est plus habituel de les voir signer un contrat avenir plutôt qu’un CUI.

faire une formation

Une formation : bénéficier d’une nouvelle insertion sur le marché du travail

Ces contrats visent à faciliter l’embauche des personnes ayant des difficultés à trouver un emploi. Les jeunes sont donc naturellement concernés, comme les personnes plus âgées (plus de 50 ans) ou encore les personnes handicapées. Pour les travailleurs handicapés ou les personnes de plus de 50 ans à la signature du contrat, la durée du contrat peut être prolongée jusqu’à 5 ans, pour leur permettre de bénéficier de missions plus longues.

Il y a deux priorités pour le CUI : former aux métiers, et donner un emploi aux personnes qui en ont besoin. Les employeurs proposant ce genre de contrat de travail peuvent faire partie du public (exemple : conseil régional), du secteur non marchand ou du secteur associatif : on parle alors de CUI-CAE).
Ils peuvent aussi faire partie du secteur marchand, industriel ou commercial : on parle alors de CUI-CIE.
La formation peut se faire avec ou sans diplôme en fonction du métier, dans le service public ou dans le privé, et elle est certifiante : elle permet de faire part d’une expérience dans le domaine pour trouver un travail plus tard.

Faire une formation, c’est donc principalement acquérir de l’expérience, pour avoir le niveau demandé pour les entreprises. Avant de réaliser une formation, il est préférable de prendre conseil au niveau de pôle emploi : cela permet de connaître précisément les avantages d’une entreprise ou d’une autre, de choisir une formation adaptée, de connaître les avantages d’être salariés, etc.. Pour faire une formation, il faut donc avoir un projet clair, pour s’adapter ensuite au parcours souhaité.

Les parents aiment